NanoCanada-Santé et sécurité

SÉRIE DE WEBINAIRES SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ

WEBINAIRE # 2

De l'exposition à l'EPI: comment se protéger contre les particules ultrafines en milieu de travail

14 JUIN
2021

Ce webinaire examinera la gestion des particules ultrafines dans un environnement professionnel. Le webinaire présentera certaines des meilleures pratiques qui peuvent être mises en œuvre sur le lieu de travail pour gérer l'exposition des travailleurs aux nanomatériaux. Les techniques de simulation numérique pour évaluer le risque d'exposition professionnelle aux nanomatériaux en suspension dans l'air seront discutées en tant qu'outil de gestion du problème. Enfin, l'importance d'une bonne caractérisation des nanomatériaux en suspension dans l'air sera discutée en termes d'évaluation des risques et de protection individuelle.

12: 00pm-1: 40pm
GMT

Horaire
12h00 à 12h05
GMT
Introduction
Marie D'Iorio, Président, NanoCanada
12h05 à 12h35
GMT
Guide des meilleures pratiques pour la gestion des risques liés aux nanomatériaux sur le lieu de travail
Maximilien Debia, Université de Montréal

12: 35pm-1: 05pm
GMT
Évaluation des risques d'exposition professionnelle aux nanomatériaux en suspension dans l'air à l'aide de la simulation numérique
Stéphane Hallé, École de technologie supérieure
1: 05pm-1: 35pm
GMT
Impact de la caractérisation des nanomatériaux en suspension dans l'air sur l'évaluation et la protection des risques
Loïc Wingert, Institut de recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
1: 35pm-1: 40pm
GMT
Discours de clôture
Marie D'Iorio, Président, NanoCanada

VOUS AVEZ MANQUÉ CE WEBINAIRE?
REGARDEZ LA VIDÉO COMPLÈTE ICI.

CONFÉRENCIERS
MDebia

Maximilien Debia


Guide des meilleures pratiques pour la gestion des risques liés aux nanomatériaux sur le lieu de travail.

 

Maximilien Debia est professeur au Département de santé environnementale et au travail (DSEST) de l'École de santé publique de l'Université de Montréal. Le professeur Debia est responsable avec le professeur Lavoué de l'option hygiène du travail du master en santé environnementale et au travail. Il est le coéditeur scientifique de la revue Travail et Santé. Ses activités de recherche visent à évaluer et contrôler les expositions professionnelles à divers contaminants, y compris les particules nanométriques.

Shalle

Stéphane Hallé


Évaluation des risques d'exposition professionnelle aux nanomatériaux en suspension dans l'air à l'aide de la simulation numérique.

 

Stéphane Hallé, P.Eng., Ph.D., est professeur en génie mécanique à l'École de technologie supérieure où il est membre du corps professoral depuis 2003. Au cours de sa carrière, le professeur Hallé a participé à 15 projets de recherche liés aux aérosols. Ces projets s'articulent autour de deux thèmes principaux: 1) Simulations CFD du comportement aérodynamique des particules en suspension et de l'efficacité de la ventilation locale / générale pour atténuer l'exposition en milieu de travail (bronchoscopie, salle thanatopraxie, etc.) et 2) l'efficacité des équipements de protection individuelle contre les aérosols. Les recherches actuelles mettent l'accent sur l'efficacité de filtration du masque barrière lavable et le développement d'un modèle d'efficacité de collecte prédictive de non-tissés, utilisés pour la fabrication de vêtements de protection.

Loïc WINGERT

Loïc Wingert


Impact de la caractérisation des nanomatériaux aéroportés sur l'évaluation et la protection des risques.

 

Loïc Wingert est titulaire d'une licence en physique et chimie de l'Université Joseph Fourier à Grenoble, France. Il est également titulaire d'une maîtrise professionnelle en génie chimique avec une spécialisation «Environnement» sur les procédés chimiques et le traitement des effluents (solides, liquides, gazeux). Il a ensuite obtenu un doctorat. de l'Université de Lorraine, France, de l'Institut Français d'Hygiène et de Sécurité au Travail (INRS, France) et du Laboratoire d'Ingénierie des Réactions et des Procédés du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS, France). Suite à ce doctorat obtenu en 2017 sur la séparation des particules métalliques ultrafines par des lits granulaires, il a poursuivi sa carrière par un stage postdoctoral sur les vêtements de protection contre les aérosols solides à l'École de Technologie Supérieure (ETS, Montréal) et à l'Institut de recherche Robert- Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail (IRSST, Montréal). Depuis 2018, en tant que professionnel scientifique à l'IRSST spécialisé dans les aérosols et leur filtration, il participe et mène des activités de recherche pour étudier l'exposition des travailleurs aux aérosols (nanométriques et microniques) et aux bioaérosols mais aussi pour évaluer les performances de certains équipements de protection. Enfin, il travaille sur la métrologie et la caractérisation des aérosols appliqués à la SST, comme ceux des particules ultrafines émises par certains procédés.